Chaque été, sans que le « cœur du Cœur » ­(notre église rassemblée autour du tabernacle) ne cesse de battre ici-même, notre communauté chrétienne se disperse. Ce faisant, elle se dilate, intimant à chacun le devoir de devenir un humble ambassadeur du Cœur de Jésus.

La prière quotidienne ne cessera de nous réunir pendant presque deux mois. Nous continuerons de présenter au Seigneur ceux qui restent à Paris pour travailler et les personnes âgées et isolées. Je remercie vivement l’abbé Savin, du diocèse de Bururi (Burundi) de venir assurer une présence sacerdotale ici tout le mois de juillet. Lire la suite