L’invention de la contraception artificielle fut massivement perçue comme un « progrès », une « libération » des exigences de la grossesse et de ses aléas… Mais perçut-on alors les enjeux humains et éthiques que la « pilule » pouvait impliquer ? À rebours de l’esprit des temps, la parution de l’encyclique Humanae Vitae en 1968 provoqua un scandale. Un demi-siècle après, l’honnêteté devrait conduire tout homme de bonne volonté à reconnaître que s’il y avait bien matière à scandale… il s’agissait de celui de la vérité !

Les récentes découvertes scientifiques, une plus grande attention portée à l’environnement de la part de la société civile ainsi que l’expérience de nombreux couples viennent confirmer la véracité de l’enseignement de notre Mère l’Église. Notre archevêque ose la nommer « prophétie », vérité communiquée par Dieu non seulement pour le salut éternel des hommes, mais plus immédiatement pour leur sainteté — et même leur santé.

Le recul et l’expérience permettent aujourd’hui de dépasser les anciennes passions pour réaliser ce que le positionnement éthique avait de visionnaire. Nous aurons la chance d’accueillir en nos murs, le mercredi 4 mars 2020 une des « voies alternatives », écologique et éthique, expérimentée et confirmée par des milliers d’hommes et de femmes soucieux de vivre leur amour et leur sexualité de façon plus heureuse et responsable. N’hésitez pas à profiter de cette soirée pour découvrir ce beau chemin, pour vous-mêmes ou vos enfants !

« Un mensonge a le temps de faire le tour de la terre, avant que la vérité ait commencé à attacher les lacets de ses souliers » écrivait joliment Marc Twain. Il n’est donc jamais trop tard pour décider de « marcher dans la lumière » (1 Jn 1,7) !

 

Abbé Simon Chouanard

 

Humanae Vitae, une prophétie

Michel Aupetit, Salvator, Janvier 2020, 10 €.

 

Abbé Simon Chouanard

Humanae Vitae, une prophétie

Michel Aupetit, Salvator, Janvier 2020, 10 €.